VOIE code 125: PECO, MARCWAY, SMP, C&L et les autres

Tout ce qui peut concerner la réalisation de décor, que ce soit des produits finis, des kits, des matériaux ou des savoir-faire.
Répondre
Juanfran3
Platinum
Messages : 772
Enregistré le : 07 déc. 2017, 21:12
Localisation : Veghel (Pays-Bas)

Re: VOIE code 125: PECO, MARCWAY, SMP, C&L et les autres

Message par Juanfran3 »

ffayolle a écrit : 19 mai 2019, 10:36 Et comme le disait "Daniel67), des compromis sont nécessaires.
Tu m'étonnes...
D'ailleurs, il n'y a pas qu'en France. Ci-joint l'article d'un amateur Néerlandais qui lui aussi se prend la tête à comparer diverses productions de différents pays dans une vaine tentative de réaliser de la voie NS …
A traduire avec Bing oú ce que vous voulez … :mrgreen:

http://www.jnmjdekker.nl/153357680

Je suis en train de réaliser un tableau comparatif des différentes productions d'aiguilles se rapprochant le plus d'une voie DCDS ou vignole. Il me manque la longueur, angle et rayon de courbure des appareils C&L et Marcway pour le moment.
Avatar du membre
Bigoudi
Gold
Messages : 173
Enregistré le : 24 mars 2019, 21:30
Localisation : Depart 13

Re: VOIE code 125: PECO, MARCWAY, SMP, C&L et les autres

Message par Bigoudi »

c'est pas se prendre la tête que de recenser tout ce qui existe sur le marché du "O"
c'est plutôt réfléchir avant d'agir....
imaginez le type qui fonce et construit sa voie sans bien définir son cahier des charges et qui un jour voit un réseau avec du rail et des pièces dont il n'avait jamais entendu parler..eh bien il pleure le gazier et il recommence tout...
quand au "compromis" il a déja été commis depuis la nuit des temps du modélisme du Zéro avec ces putains de normes "alakon" pour le 1/43.5 avec un écartement de 32 mm...car comme c'est bizarre...les allemands sont moins bêtes que nous avec du 1/45 écartement 32mm (strictement à l'échelle lui)
et je ne parle pas des NEM, NMRA... comme si un train avec des roues à l'échelle stricte du 1/43.5(écartement dos à dos des roues, boudins genre proto 43.5) ne pouvait pas rouler correctement...ça aurait été bien plus simple de suivre la réalité... :evil:
Résolument SNCF années 70'
ma chaine youtube du zéro :

https://www.youtube.com/channel/UC1FVSK ... TwA/videos
Avatar du membre
ffayolle
Platinum
Messages : 2507
Enregistré le : 19 mai 2015, 19:39

Re: VOIE code 125: PECO, MARCWAY, SMP, C&L et les autres

Message par ffayolle »

Tout à fait d'accord
Cela ferait même un beau sujet à traiter dans Entrevoie voire même dans le bulletin
Juanfran3
Platinum
Messages : 772
Enregistré le : 07 déc. 2017, 21:12
Localisation : Veghel (Pays-Bas)

Re: VOIE code 125: PECO, MARCWAY, SMP, C&L et les autres

Message par Juanfran3 »

François D a écrit : 16 mai 2019, 09:17 .../...

(pour ceux qui ont le courage de me lire) :

Oui les aiguilles de Pascal Maquet sont faciles à monter dans la mesure où le gabarit de la pose des traverses est fourni, que les traverses sont numérotées, que les aiguilles sont pré-cintrées, que toute la fonderie est fournie, que les traverses sont pré-percées etc...
mais :
- malgré le gabarit (2 planchettes de bois pré-découpées de l'emplacement des traverses), il faut parfaitement aligner les dites traverses (le gabarit permet le jeu de chaque traverse sur 1/10 voire 2/10 de mm). Si on n'est pas parfaitement rigoureux dès ce stade, on le regrette quand le rail est posé.
- l'ajustage des 2 contre-aiguilles (les 2 rails les plus extérieurs) sur les différents coussinets de glissement se fait par le biais de petits ergots sur les coussinets qui viennent s'encastrer dans des trous percés dans l'âme du rail. L'ajustage ne sera pas parfait si une seule traverse n'est pas exactement à sa place. Il faut démonter, limer, remonter etc...
- Les encoches des 2 contre-aiguilles qui reçoivent les pointes des aiguilles correspondantes doivent parfois être reprises à la lime de même que l'extrémité de chacune des 2 aiguilles. Il y a un travail d'ajustage qui nécessite à chaque fois de redémonter là aussi le travail qui vient juste d'être fait. Un petit point de soudure discret ici ou là quand tout est parfait.
etc, etc...
Je ne parle pas des autres petites pièces à installer (entretoises, tirefonds, contre-rail ...), de la décoration à anticiper (traitement des traverses) et de la motorisation finale, de l'alimentation électrique de chaque partie.
Les appareils de voie sont finalement assez complexes et sont des constructions mobiles qui vont être parcourues par des engins qui roulent. "L'à-peu-près ne passera pas !" (dixit un de mes vieux profs qui avait fait revenir la 1/2 promo aux rattrapages de septembre en 3ème année)
Bref, tout ça pour dire que ce n'est pas du "pose and play".

Je persiste, c'est un travail de forçat parce que très répétitif, long mais aussi soigneux. Mais quel plaisir final !
Je reviens sur ce message de François. Est-ce que Pascal Macquet prévoit un gabarit tel que celui de C&L (voir lien ci-dessous) et si ce n'est pas le cas, est-ce qu'il tel garabit d'après vous apporterait un grand plus à la facilité et rapidité de montage des aiguilles ?

https://www.newrailwaymodellers.co.uk/F ... hp?t=24587
Avatar du membre
François D
Platinum
Messages : 803
Enregistré le : 22 juin 2008, 09:55

Re: VOIE code 125: PECO, MARCWAY, SMP, C&L et les autres

Message par François D »

Bien sûr qu'il y a un gabarit.
Je t'invite à regarder cette page (et suivantes).. Même si la conception est différente, le principe est le même. C'est.... bref, un gabarit !
François D
C'est tellement bas que ça me passe bien au dessus.
Juanfran3
Platinum
Messages : 772
Enregistré le : 07 déc. 2017, 21:12
Localisation : Veghel (Pays-Bas)

Re: VOIE code 125: PECO, MARCWAY, SMP, C&L et les autres

Message par Juanfran3 »

Ok, sauf que dans le cas présent il y a d’une part deux demi-gabarits qu’il faut très bien aligner et les traverses ne sont pas solidaires du gabarit. Il y a donc forcément un jeu entre traverse et gabarit et si j’en crois tes paroles (selon lesquelles 1 ou 2 dizièmes de mm peuvent faire la différence), c’est peut être la différence entre un montage rapide et agréable et une galère eventuelle. Non ?
Shamokin1Decapod
Gold
Messages : 220
Enregistré le : 23 mai 2018, 13:41

Re: VOIE code 125: PECO, MARCWAY, SMP, C&L et les autres

Message par Shamokin1Decapod »

Juanfran3 a écrit : 24 mai 2019, 11:20 Ok, sauf que dans le cas présent [...] les traverses ne sont pas solidaires du gabarit.
Car, dans le cas du kit de branchement Pascal Macquet, il s'agit d'un vrai gabarit (de montage), alors que les traverses Timber Tracks (et non C&L) ne sont pas des gabarits, mais l'ensemble des traverses réunies. Le modéliste a tort en utilisant le terme "template" en Anglais, d'ailleurs le fabricant parle de "track base" qui convient mieux : http://www.timbertracks.co.uk/index.php ... ory&path=8

Si j'ai bien compris François, le positionnement des traverses était très sensible, car les rails étaient usinés au niveau des coussinets et glissières, et les coussinets et tirefonds sont eux indexés par rapport aux traverses du fait de la fixation par tirefonds. Tel n'est pas le cas avec les méthodes de construction "traditionnelles" ou le rail glisse librement sur les coussinets ou les selles. Un jeu de quelques dixièmes de la position des traverses n'aura pas d'importance (ou alors je n'ai pas remarqué lorsque j'ai monté mes branchements).

Comme le travail de découpe des traverses et de positionnement sur patron (plan) est très simple et rapide, je ne vois pas d'intérêt majeur à l'utilisation des bases Timber Tracks, surtout si l'on a "que" 6 ou 7 aiguillages à monter . J'y vois par contre deux inconvénients majeurs :
1 - la géométrie des branchements ne correspond pas aux plans SNCF, car les traverses restent perpendiculaires à l'axe de la voie non déviée, alors que les traverses des appareils de voie SNCF "s'inclinent" progressivement vers la voie déviée (ou sont perpendiculaires à la médiane fictive de l'appareil de voie). C'est le problème avec presque tous les plans de branchements simples Anglais Marcway, C&L et autres, sauf Peco.
2 - les activités de la société Timber Tracks vont s'arrêter bientôt, le fondateur l'annonce sur son site : http://www.timbertracks.co.uk/index.php ... ommon/home

Cordialement
David
Juanfran3
Platinum
Messages : 772
Enregistré le : 07 déc. 2017, 21:12
Localisation : Veghel (Pays-Bas)

Re: VOIE code 125: PECO, MARCWAY, SMP, C&L et les autres

Message par Juanfran3 »

Shamokin1Decapod a écrit : 24 mai 2019, 22:07
Si j'ai bien compris François, le positionnement des traverses était très sensible,
Il y a probablement quelque chose que je ne comprends pas... Comment le positionnement des traverses peut-il être très sensible alors que les traverses sont calées dans leur gabarit et ne peuvent donc pas bouger ?
Shamokin1Decapod
Gold
Messages : 220
Enregistré le : 23 mai 2018, 13:41

Re: VOIE code 125: PECO, MARCWAY, SMP, C&L et les autres

Message par Shamokin1Decapod »

François a parfaitement expliqué ce point dans son message du 16 mai, que je reproduis en partie :

- malgré le gabarit (2 planchettes de bois pré-découpées de l'emplacement des traverses), il faut parfaitement aligner les dites traverses (le gabarit permet le jeu de chaque traverse sur 1/10 voire 2/10 de mm). Si on n'est pas parfaitement rigoureux dès ce stade, on le regrette quand le rail est posé.
- l'ajustage des 2 contre-aiguilles (les 2 rails les plus extérieurs) sur les différents coussinets de glissement se fait par le biais de petits ergots sur les coussinets qui viennent s'encastrer dans des trous percés dans l'âme du rail. L'ajustage ne sera pas parfait si une seule traverse n'est pas exactement à sa place. Il faut démonter, limer, remonter etc...

David
Répondre